archives

Une fois les choses dessinées, une fois avoir passé du temps sur le passé ... il faut ensuite classer, ordonner, archiver ces images. La place du dessin est déterminante. Chaque dessin est un élément d'une série, chaque série est rangée dans une boîte, chaque boîte a une place sur une étagère.La boîte est nécessaire, elle protège et dissimule, mais le dessin est là, préservé du monde. Je remplis l'atelier de dessins que l'on ne voit pas.
Le dessin une fois rangé doit être répertorié. Le souvenir doit pouvoir être retrouvé rapidement.Le dessin doit avoir un nom, un numéro ; la boîte, à son tour, doit être étiquetée. Chaque série a sa boîte. Tous les dessins sont répertoriés dans un registre. Les classements ne sont jamais parfaits. Il y a, là aussi, des erreurs. Des choses qui n'ont pas de place, d'autres qui ont une mauvaise place.
Certaines boîtes restent fermées, boîtes personnelles qui ne regardent pas le monde. Les boîtes s'alignent ensuite sur des étagères de zinc.
Parfois les dessins, les boîtes ou les étagères sortent de l'atelier. On les trouve alors sur les murs quelques jours à la vue de tous.

collections
Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives Archives